Cilou, Blog d'une "dentiste sympa"

Recits et anecdotes tires de mon quotidien à la fac dentaire ou ailleurs...

28 juillet 2008

Doucement, sans faire de bruit...

L'année dernière je vous avais parlé des Nuits de Fourvières.

Ces concerts à Lyon ont lieu dans un théatre antique, beaucoup plus petit et intimiste que celui de Vienne. Cette année, j'y suis retournée en juin pour Cafe de los Maestros, un concert de Tango bien chouette.

Mais hier soir, c'était tout autre chose, un concert avec The do et Camille, et Fink en première partie.

J'avais vu Camille et The Do aux Eurockéennes (faut que je fasse un billet dessus d'ailleurs :) ), mais j'étais contente de les voir.

Fink était un peu mou pour moi, c'était très bien mais ça ne correspondait pas à ce que je voulais écouter. Heureusment The Do ont plus la pêche, et on réveillé le théâtre assez rapidement...

Et Camille...je pensais pas qu'elle pourrait faire mieux qu'aux Eurocks où elle avait enflammé la grande scène. Je me suis rendue compte qu'elle prenait toute sa dimension dans une scène plus petite, parce qu'à Fourvières, même du haut des gradins, on a l'impression d'avoir l'artiste en face de soi. Tout le public est donc concerné par les délires de scène...

Elle a fait un concert énorme, un premier rappel magique sous une pluie de coussins distribués par l'organisation pour protéger nos petites fesses de la pierre (ces coussins volent terriblement bien, on dirait que c'est fait exprès), et une improvisation en groupe avec Fink et The Do, rappellés pour l'occasion.

Mais le plus terrible à mon sens est le slam qu'elle nous a fait, en combinaison de plongée intégrale. Sachant qu'elle a mis la combinaison sur scène, qu'elle est partie dans le public pour chanter, et qu'elle a terminé le concert en combinaison. On avait chaud pour elle ;)

Posté par Cilou38 à 21:15 - Musique - Permalien [#]